Pichon se sentait plus déprimé qu’autre chose. À peine éclos, l’espoir que lui avait inspiré cette improbable rencontre avait été promptement anéanti. Ce compatriote, telephone gay, transfuge comme lui d’une autre réalité, tenait plus du naufragé à la dérive que de la planche de salut.