La mode était un enfantillage, un caprice de gamine sans personnalité C'était la personnalité nue, exhibée, naturelle qui, dans sa franchise, dans sa vérité, pouvait séduire, voyance gratuitement par mail,  Je n'étais pas embarrassée d'expliquer pourquoi ces poupées factices plaisaient aux garçons, tandis que je devinais leurs moqueries à mon égard C'est que l'émotion suscitée chez le garçon était elle-même factice.