En fait, tous ont été intoxiqués. Intoxiqués ? Du poison ? De l’eau croupie ? Peut-être les deux, reprend doctement Elias. Ce qui est sûr, c’est qu’on a retrouvé une quantité importante de composés cyanhydriques dans les prélèvements. Des composés cyanhydriques ? Vous avez mis les médecins légistes de la CIA sur le coup ou quoi ? s’étonne le capitaine, soudain d’humeur propice au sarcasme. Point du tout, voyance gratuite par email, rétorque le médecin, avec un début de sourire. Depuis que le HCR(1) est à Kharaz(2), on a des analyses à disposition. À l’origine, c’était fait pour dépister les intoxications au manioc. Au manioc ? répète Aslam, jetant un œil aux clichés. C’est une possibilité.