Jamais il ne traverse le pâturage sans leur parler.Il les aime tellement.L’autre jour, du haut de son mètre vingt, il n’a pu se retenir de dire à leur propriétaire : - C’est indigne les étiquettes à leurs oreilles ! Un numéro, voyance gratuite en ligne par mail, un code-barres ! C’est indigne, faut leur donner un vrai nom !Le père Le Thiec, ébouriffant gentiment d’une main rapide les cheveux du gamin, a répondu : - Bonne idée, Johan ! Donne des noms à ces trois belles, là… les autres seront parties avant longtemps…